fr

L’Académie sur le développement rural: Vers le travail décent pour les jeunes dans l’économie rurale en Égypte

Dans un effort de promotion du travail décent pour les jeunes vivant dans les zones rurales d’Égypte, le bureau de l’OIT au Caire a organisé, en partenariat avec le Centre, la FAO et l’ONUDI, la troisième édition de l’Académie sur le développement rural – la première en Égypte – à Louxor, du 16 au 20 octobre derniers.

Dans son discours d’ouverture, Mme Sahar Nasr, ministre de la Coopération internationale de la République arabe d’Égypte, a insisté sur l’utilité de l’Académie et sur l’importance du travail décent pour le développement rural en Haute-Égypte: «Notre présence ici à Louxor lance un message sans équivoque et confirme que nous nous intéressons à la Haute-Égypte. Par cette activité de formation, nous proposons à nos jeunes un programme qui leur permettra de décrocher les meilleurs emplois.»

Le gouverneur de Louxor, M. Mohamed Badr, a réitéré son engagement envers le développement de la Haute-Égypte et son désir de mettre en place dans son gouvernorat des projets pilotes de développement rural qui peuvent être étendus. «Le gouvernorat de Louxor aide toutes les équipes actives sur le terrain à atteindre des résultats tangibles dans un futur proche, a-t-il déclaré. Nous voulons que ce projet pilote devienne une histoire à succès dans un ou deux villages, et nous répliquerons ce succès à une plus grande échelle par la suite.» Le directeur du bureau de l’OIT au Caire, M. Peter van Rooij, a lui aussi souligné l’importance du développement rural en Égypte, et en particulier des possibilités de travail décent qu’il offre aux jeunes.

L’Académie a permis aux participants d’obtenir des informations pointues sur les contextes national et régional et de faire connaissance avec un large éventail d’approches intégrées, d’outils et de trousses de formation contribuant à l’instauration d’une économie rurale prospère, inclusive et durable. 

À la même occasion, un protocole d’accord a été signé entre l’OIT et la Société nationale égyptienne de développement des campagnes (ECDC), qui établit un cadre de collaboration dans lequel l’OIT viendra en aide à l’ECDC pour la réalisation d’un grand projet national de mise en culture de 1,5 million de feddans[1] dans 16 lieux d’Égypte.

Pour en savoir plus sur les activités du Centre relatives au développement rural:



[1] Un feddan (arabe: فدّان‎‎, faddān) est une unité de surface utilisée en Égypte, au Soudan, en Syrie et au Sultanat d’Oman. En arabe classique, le mot signifie «attelage de bœufs»; la surface à laquelle il fait référence est celle que cet attelage peut labourer en un temps donné.

International Training Centre of the ILO

Viale Maestri del Lavoro, 10
10127 Turin - Italy

Contactez nous