fr

La relation entre croissance, emploi et pauvreté examinée lors d’un atelier de formation destiné au groupe d’experts conjoint OIT-CESAO

Le campus a accueilli du 6 au 8 décembre 2016 un atelier de formation interagences organisé par le bureau régional de l’OIT pour les États arabes (OIT-ROAS), le Centre de Turin et la Commission économique et sociale des Nations Unies pour l’Asie occidentale (CESAO).

Cet événement exceptionnel avait pour objectif de sensibiliser à l’importance de la formation pour le renforcement des capacités des mandants de l’OIT à s’engager dans des stratégies nationales de développement durable insistant sur le lien entre le travail décent et la croissance inclusive. Pas moins de 22 représentants de gouvernements et d’organisations de travailleurs et d’employeurs des États arabes ont mis ces trois jours à profit pour partager leurs idées sur la relation entre croissance, emploi et pauvreté dans le contexte du Programme de développement durable à l’horizon 2030.

 

Cette relation chancelante est au cœur des débats sur le bien-être dans la région. La croissance économique relativement forte avant le Printemps arabe n’a pas eu d’effets significatifs sur les revenus des pauvres ni généré suffisamment d’emplois décents pour absorber une main-d’œuvre abondante et qualifiée. 

 

Le Programme de développement durable à l’horizon 2030, adopté en septembre 2015, a donné une nouvelle impulsion à la réflexion sur le triangle croissance-emploi-pauvreté en établissant un cadre analytique qui met en exergue les interrelations entre les trois aspects.

 

Les experts du BIT ont abordé la dimension de travail décent du Programme 2030, en en soulignant le rôle essentiel pour la réalisation des 169 cibles, et insistant sur l’importance des politiques nationales de l’emploi, des cadres de protection sociales et de la mesure des progrès à travers les indicateurs de développement durable.

 

La CESAO a présenté une vue de l’intérieur, basée sur les rapports et les recherches les plus récents sur les liens entre la croissance économique, l’emploi et la pauvreté, y compris la pauvreté multidimensionnelle. L’absence de transformation structurelle dans le sens d’une hausse de la productivité et de la création d’emplois décents, explique en partie la faiblesse de ces liens.

 

En outre, les problèmes de gouvernance rencontrés dans plusieurs pays restent un obstacle de taille au développement humain, comme l’indique une analyse menée par la CESAO sur l’indice de développement humain ajusté à la gouvernance (IDHG).

 

La réunion d’experts s’est conclue par la présentation des plans d’actions mis au point par les délégations nationales afin d’étendre l’engagement en faveur des Objectifs de développement durable dans les pays de la région.

 

 

International Training Centre of the ILO

Viale Maestri del Lavoro, 10
10127 Turin - Italy

Contactez nous