fr

La vice-Première ministre du Zimbabwe est une ancienne participante du Centre de Turin

Mme Thokozani Khupe est la première femme nommée à ce poste depuis l’indépendance du Zimbabwe. Elle est aussi vice-présidente du Mouvement pour le changement démocratique (Movement for Democratic Change, MDC) et est mère de trois enfants.

Thokozani, puisque nous appelons nos amis par leur prénom, s’est engagée sans relâche pendant 25 ans dans le mouvement syndical. Elle a ainsi milité au sein du Syndicat confédéré des chemins de fer du Zimbabwe (Zimbabwe Amalgamated Railway Union, ZARU) et a été secrétaire du Conseil consultatif des femmes du Congrès des syndicats zimbabwéens (Zimbabwe Congress of Trade Unions, ZCTU), dont elle a également été membre du Conseil général.

Elle a joué un rôle clé dans la MDC, qu’elle a représenté au parlement national.

Thokozani est engagée dans un grand nombre d’enjeux sociaux qui touchent la population du Zimbabwe. Faisant partie du gouvernement d’unité nationale, elle peut déployer sa vision de l’économie du pays et s’implique dans le travail qu’elle accomplit pour sa nation. « Je crois en l’action que nous menons tous ensemble. Je remercie la population de m’avoir fait confiance. Ensemble, nous œuvrerons au renouveau du Zimbabwe » a-t-elle déclaré dans son discours d’investiture.

Thokozani est intarissable quand elle parle d’aider le pays à réaliser sa vision, et en particulier des femmes dont l’héroïsme est trop peu reconnu. Depuis 2000, elle est également vice-présidente de l’assemblée de femmes parlementaires et a récemment été nommée au poste de coordonnatrice humanitaire.

Dans le cadre des efforts déployés par le gouvernement pour autonomiser les femmes, les services de la vice-Première ministre travaillent avec les banques à la création d'un mécanisme de financement des entreprises féminines. Lors de la récente présentation de la Charte des femmes à Harare, Thokozani a parlé d’un projet qui permettra aux femmes d’obtenir des institutions financières un capital de départ. « J’ai le plaisir d’annoncer que mon cabinet fait des efforts extraordinaires pour trouver un moyen de financer l’esprit d’entreprise des femmes » a-t-elle affirmé.

La vice-Première ministre Thokozani Khupe a invité les décideurs politiques à reconnaître le rôle joué par les femmes dans le développement économique et à se départir de l’habitude patriarcale de ne voir en elles que des ménagères. Elle appelle les femmes à profiter du processus de révision de la constitution pour plaider avec vigueur pour des politiques adaptées en matière d'accès aux terres et aux intrants agricoles.

Nous sommes fiers de cette ancienne participante, qui a suivi un cours sur les technologies de l’information au Centre en 1999, et qui pourrait servir d’exemple à de nombreuses autres jeunes femmes.

 

International Training Centre of the ILO

Viale Maestri del Lavoro, 10
10127 Turin - Italy

Contactez nous