fr

Les employeurs afghans vitalisent l’économie nationale

L’Afghanistan fait la une des médias presque tous les jours. Les informations en provenance de ce pays font généralement état d’attentats terroristes, de bombardements ou d’enlèvements. Il y a toutefois un autre Afghanistan. Cet autre Afghanistan lutte, en dépit de toutes les difficultés, pour retrouver sa splendeur d’autrefois, quand il était un carrefour entre les cultures, quand il se situait au croisement des grandes routes commerciales, en posant les fondations d’un avenir plus souriant fait de paix, de justice sociale et de développement économique. Ce dernier aspect dépend de la reconstruction de l’industrie et du commerce et de leurs organes représentatifs, minés par des problèmes de sécurité et par l’absence de réformes structurelles.
Les employeurs afghans vitalisent l’économie nationale

Photo © ITC-ILO

D’après le rapport national de l’Economist Intelligence Unit (octobre 2008), les secteurs primaire et tertiaire comptent pour la plus grande partie du PIB de l’Afghanistan, tandis que l’industrie tarde à redémarrer malgré l’essor de la construction. Selon le FMI, les améliorations de la balance commerciale ont renforcé la position du pays, créant une marge d’expansion pour les réserves de devises en 2008 et 2009. L’investissement étranger devrait lui aussi accroître, et le PIB devrait augmenter de quelque 7,5% dans les douze prochains mois. Les autres indicateurs macroéconomiques n’incitent pas à autant d’optimisme, et le déficit du commerce des marchandises devrait s’aggraver.

La situation complexe de l’Afghanistan exige une réorganisation radicale du pays et de sa société civile, y compris des organisations d’employeurs. Quel rôle celles-ci peuvent-elles jouer dans ce contexte? Quels sont les fondements d’une organisation d’employeurs efficace? Ces sujets feront l’objet d’une analyse et d’une discussion approfondies à Turin du 10 au 13 novembre, lors d’un atelier conçu par le Centre international de formation de l’OIT en collaboration avec le Bureau des activités pour les employeurs du BIT et avec le soutien du ministère italien des Affaires étrangères et du programme de coopération des employeurs néerlandais. Cet atelier réunira 14 représentants de l’ACCI et de ses organisations membres, telles que l’Association afghane des marchands de pierres précieuses, l’Association des exportateurs afghans et la Fédération des cheffes d’entreprises afghanes.

L’atelier a pour but de fournir aux participants les outils qui leur permettront de jouer pleinement leur rôle au sein de leurs institutions, et met l’accent sur les divers aspects de la bonne gouvernance: transparence; gestion responsable; processus démocratiques; gestion organisationnelle; gestion des ressources humaines; sensibilisation et promotion; extension de la base d’adhésion; et prestation de services de qualité aux affiliés.

International Training Centre of the ILO

Viale Maestri del Lavoro, 10
10127 Turin - Italy

Contactez nous