fr

Présentation du kit de ressources sur la protection de la maternité en Zambie

À l’occasion de la «formation des formateurs» organisée en Zambie par le Centre de Turin, du 29 mai au 2 juin 2012, le kit de ressources a été présenté à 33 participants,dont le Ministère du travail, le Ministère de la parité et du développement de l’enfant, le Réseau international des groupes d’action pour l’alimentation infantile (IBFAN), la Commission des droits de l’homme, la Fédération zambienne des femmes d’affaires (ZFAWB), le Bureau de la première Dame de Zambie, le Congrès des syndicats de Zambie (ZCTU) et la Commission nationale pour l’alimentation et la nutrition, pour n’en citer que quelques-uns. L’UNICEF a également participé à cet événement, compte tenu de son mandat de promotion de la santé maternelle à travers son Unité de nutrition.

La protection de la maternité des travailleuses est au centre des préoccupations de l’OIT depuis sa fondation en 1919, année durant laquelle les gouvernements, les organisations d’employeurs et les syndicats des États membres adoptèrent la première Convention sur la protection de la maternité. L’OIT encourage désormais la ratification de la toute dernière Convention sur la protection de la maternité (nº183, 2000)

La Zambie a fait de grands progrès vers la protection adéquate de la maternité, même s’il lui reste encore beaucoup de travail à faire pour s’assurer que les femmes, en particulier dans le secteur informel, aient la possibilité d’accéder à de meilleurs services en ce qui concerne la protection de la maternité.

La formation a cherché à familiariser les parties concernées avec le nouveau kit de ressources sur la protection de la maternité (la Zambie est le premier pays d’Afrique où ce kit est présenté) en vue de créer une masse critique de partisans bien informés de la ratification de la convention nº183.

La formation était axée sur le kit de ressources sur la protection de la maternité de l’OIT récemment publié (2012). Ce kit peut être utilisé par les gouvernements, syndicats, organisations patronales, organisations non gouvernementales (ONG), chercheurs et praticiens, fonctionnaires des Nations Unies et autres et être combiné avec des activités résidentielles de renforcement des capacités, de formation et de sensibilisation ainsi qu’avec des activités d’enseignement à distance.

Dans ses remarques préliminaires, Mme Edwidge Mutale, Secrétaire permanente du Ministère de la parité, a réaffirmé l’engagement du gouvernement envers l’amélioration des conditions de travail de la population active et en particulier de celles des femmes. Elle a en outre fait part de l’intention du gouvernement d’incorporer le CEDAW, ratifié par la Zambie, en vertu duquel la protection de la maternité est articulée. La secrétaire permanente a également annoncé la mise en place d’un comité de coordination interministériel pour mettre en œuvre le processus de ratification.

International Training Centre of the ILO

Viale Maestri del Lavoro, 10
10127 Turin - Italy

Contactez nous