fr

Apporter une aide humanitaire aux populations vulnérables

Après le programme triennal de renforcement des capacités des pays à répondre aux catastrophes sociales et naturelles, le ministre brésilien des Affaires étrangères et le Directeur général du BIT ont signé une « déclaration conjointe sur l’aide humanitaire ».

Le Brésil et l’OIT étudieront les moyens d’apporter une aide humanitaire aux populations des pays à risque et d’encourager la prévention, la réhabilitation et la reconstruction par le biais du renforcement des institutions et de la promotion d'outils pour le développement durable.

La déclaration pavera la voie de l’établissement de nouveaux partenariats avec le CIF-OIT, le Programme de l’OIT sur la réponse aux crises et la reconstruction et la Stratégie internationale des Nations Unies pour la prévention des catastrophes (SIPC).

« Nous sommes reconnaissants au Brésil de cette nouvelle marque de soutien à la reconstruction post-crise à forte intensité d’emploi, basée sur la promotion des quatre objectifs stratégiques de notre organisation » a déclaré Juan Somavía.

De son côté, le M. Celso Amorim a rappelé que la promotion de la paix par la justice sociale est une des pierres angulaires de l’OIT depuis sa création. « Le développement économique accompagné de l’inclusion sociale est bien plus efficace que les armes modernes ou les forces de sécurité pour atténuer les effets des catastrophes sociales et naturelles » a-t-il ajouté.

International Training Centre of the ILO

Viale Maestri del Lavoro, 10
10127 Turin - Italy

Contactez nous