fr

Rapport de Yolanda Soraya Apablaza Basoalto, Président de la Centrale unitaire des Travailleurs (CUT) dans la Province Talca et Chef de l'association du personnel de l'Institut national des Sports du Chili.

Au nom de la Confédération centrale des Travailleurs du Chili – j’ai participé au cours sur « la crise et l'économie mondiale » en 2009, tenu à Turin et à Madrid.

Dès le tout premier jour,  j’ai pu  cerner  l’opportunité de ce cours. Généralement, nous, dirigeants régionaux, au Chili, avons accès aux connaissances de base (politiques et loi sur la négociation collective), un minimum de connaissances qui nous permettent de gérer un processus de négociation collective pour le secteur privé, presqu’inexistant dans le secteur public.


De nombreux intervenants ont apporté leur contribution pendant le cours. J'ai pu ainsi faire la connaissance d'autres participants et leurs écoles de formation  syndicale. Ce qui  m’a permis de penser à créer quelque chose de similaire , mais à une échelle plus réduite, non pas pour sa valeur innovatrice, mais pour la valeur éventuelle qu’elle revêt pour les syndicats, qui, dans un proche avenir, devront gérer leurs propres processus de négociation collective, d'acquisition des connaissances approfondies sur les réalités telles que l’accord du libre échange entre le Chili et le Plan cadre pour l’aide au développement(UNDAF)


En tant que représentant du CUT, j’ai visité de nombreux secteurs relatifs au monde du travail, notamment le gouvernement, le secteur privé, l’OTEC et les syndicats.  A chaque institution, j’ai proposé un programme de formation conjoint (elles investissent  tous dans la formation, de façon distincte),  en spécifiant clairement que les orientations et le contenu seront ceux élaborés par le CUT, et  en recommandant des personnes ressources éventuelles. Sans exception, toutes ces institutions ont accueilli favorablement la proposition.  Depuis lors, nous organisons des ateliers conjoints afin d’harmoniser le programme de formation.


Après des assemblées constitutives, nous commençons à sensibiliser les dirigeants à la base, leur expliquant ainsi  les avantages qu’une telle initiative pourrait apporter à leurs organisations et à leur négociation collective future.


Les thèmes abordés par le cours ont été inclus dans le programme de la Trade Union School.  Ce programme bénéficiera de l’appui des institutions susmentionnées et sera conçu  principalement pour les  secteurs public et privé.

International Training Centre of the ILO

Viale Maestri del Lavoro, 10
10127 Turin - Italy

Contactez nous