fr

Un exemple concret d’activité de formation qui induit le changement!

Une histoire à succès sur l’extension de la couverture de la protection sociale liée au projet CIF-OIT/EurosociAL.

Sous la houlette du bureau sous-régional de l’OIT pour les Andes, des délégués de l’EsSalud (le programme national d’assurance santé du Pérou), et de la Junta Nacional del Café (l’association nationale des producteurs de café),  se sont rencontrés à l’occasion du premier cours sur l’extension de la protection sociale organisé par le Centre de Turin à Lima en 2005 et y ont discuté des différentes possibilités d’extension de la protection sociale aux producteurs de café.

En 2007, lors d’une autre édition du cours organisée en coopération avec le programme EurosociAL de la Commission européenne au Costa Rica, les représentants de l’EsSalud ont fait connaissance avec les accords d’affiliation collective conclus entre la Caisse costaricaine de sécurité sociale (CCSS) et l’association nationale des producteurs de café afin de couvrir les travailleurs ruraux de ce secteur.

Après de nombreuses négociations et études, suivies de près par le bureau sous-régional de l’OIT de Lima, un nouveau programme de sécurité sociale est aujourd’hui lancé au Pérou, qui couvrira 200 000 personnes (42 000 familles) des zones rurales.

Ci-dessous figure un commentaire de M. Javier Rosas, Directeur général de l'EsSalud:

« En orientant l’extension de la couverture aux travailleurs ruraux, l’EsSalud a formulé des propositions visant à améliorer les caractéristiques et les conditions de l’assurance santé, qui permettront d’en garantir la pérennité et le financement, de sorte que les travailleurs agricoles dépendants et indépendants du Pérou aient accès à la sécurité sociale. De même, pour arriver à cette extension ou à cet accès, il a fallu évaluer et intégrer de nouveaux modèles d’assurance. En ce sens, la formation et l’échange d’expériences promus par EurosociAL et l’OIT (Lima en 2005, San José en 2007 et Belém do Para et Soure en 2008), se sont avérés essentiels pour nous, parce qu’ils nous ont permis de prendre connaissance de nouveaux modèles et régimes d’assurance et d’expériences fructueuses; nous avons ainsi pu mettre au point un nouveau système basé sur l’affiliation et le recouvrement collectifs et sur les alliances stratégiques avec les organisations sociales qui représentent les différents groupes de travailleurs agricoles indépendants. »

Cet accord revêt une importance incommensurable parce qu’il étend la couverture sociale à un collectif (les producteurs de café) qui n’en bénéficiait pas jusqu'ici. Après le secteur du café, l’accord devrait être élargi aux autres producteurs agricoles et aux travailleurs urbains.

Un vrai succès, on vous l’a dit!

 

International Training Centre of the ILO

Viale Maestri del Lavoro, 10
10127 Turin - Italy

Contactez nous