fr

Une trousse à outils sur la violence sexiste dans les chaînes d’approvisionnement mondiales

Résultat d’une collaboration entre le Centre international de formation de l’OIT et la Fair Wear Foundation, la trousse à outils sur la violence sexiste dans les chaînes d’approvisionnement mondiales propose de nombreuses études de cas et stratégies pratiques visant à rendre les lieux de travail plus sûrs et libres de toute forme de violence et de harcèlement. Elle s’adresse aux grandes marques internationales, aux employeurs, aux syndicats et aux autres acteurs du secteur qui souhaitent lutter contre les violations des droits humains dans leurs chaînes d’approvisionnement.

La violence et le harcèlement dans le monde du travail constituent une menace pour la santé et bien-être de tous. Ils ont un impact non seulement sur les travailleurs qui en sont victimes, les employeurs et les marques qui commercialisent les produits, mais aussi sur les familles, les communautés, les économies et la société dans son ensemble.

Pourquoi une trousse à outils sur la violence sexiste dans les chaînes d’approvisionnement mondiales?
Aujourd’hui, un emploi sur cinq est lié de près ou de loin à une chaîne d’approvisionnement mondiale. La violence, et en particulier la violence sexuelle et les abus verbaux à l’encontre des travailleuses, est un problème répandu dans les  secteurs recourant à une main-d’œuvre peu qualifiée.

De nombreuses entreprises et marques qui commercialisent des biens de consommation – vêtements, chaussures, aliments, fleurs, électronique, etc. – sous-traitent la production, souvent dans des pays aux niveaux de développement économique et social ou aux systèmes de gestion des ressources humaines  fluctuants.

Si la mondialisation de la production est une importante source d’emploi, surtout pour les femmes, ces emplois ne répondent pas nécessairement aux critères du travail décent. Les événements tragiques comme l’écroulement du Rana Plaza au Bangladesh en 2013 illustrent les risques courus par les travailleurs des chaînes de production mondiales.

La violence sexiste dans les exploitations agricoles ou les usines est elle aussi un fléau méconnu, et pourtant de nombreux travailleurs vulnérables, essentiellement les jeunes et les femmes, en souffrent au quotidien.

Les directeurs d’usine ou de ferme, les employeurs et les marques reconnaissent l’existence d’un problème et l’impact qu’il a sur leur chiffre d’affaires et leur réputation, mais ne disposent pas des outils qui leur permettraient de l’affronter.

«Les décideurs politiques, les partenaires sociaux, les initiatives multi-intervenants et d’autres acteurs trouveront dans cette trousse à outils des ressources pratiques et bienvenues», déclare Erica van Doorn, Directrice de la Fair Wear Foundation.

 

Que propose la trousse à outils?

Les stratégies pratiques suggérées dans la trousse à outils entendent aider tous les acteurs à se conformer à la législation et à mettre en œuvre des systèmes de gestion des ressources humaines opérationnels, tout en proposant de nouvelles approches de la lutte contre la violence sexiste sur le lieu de travail.

«Cette nouvelle trousse à outils contient de précieuses informations de fond et ressources spécialisées, ainsi que de nombreuses études de cas et stratégies pratiques qui aideront à lutter contre la violence faite aux travailleuses», ajoute Andreas Klemmer, Directeur de la formation du Centre de Turin.

La publication de la trousse à outils marque le début officiel des discussions au sein de l’OIT devant déboucher sur l’instrument normatif sur «La violence et le harcèlement contre les femmes et les hommes dans le monde du travail» qui sera soumis à la Conférence internationale du Travail en 2018.

Quelle est la structure générale de la trousse à outils sur la violence sexiste dans les chaînes d’approvisionnement mondiales?

La trousse à outils se présente comme un ensemble multi-usages destiné à l’apprentissage individuel et collectif sur les questions liées à la violence sexiste dans les chaînes d’approvisionnement mondiales. Sa structure modulaire se prête à merveille aux activités de formation et de sensibilisation et la rend particulièrement adapté aux publics les plus divers, des formateurs aux partenaires sociaux, en passant par les organisations souhaitant mettre en place des initiatives locales ou des campagnes de plaidoyer. 


Pour de plus amples informations sur la structure et le contenu de la trousse à outils: http://gbv.itcilo.org

International Training Centre of the ILO

Viale Maestri del Lavoro, 10
10127 Turin - Italy

Contactez nous