fr

27 novembre 2017 - 08 décembre 2017

Académie sur le développement rural: Vers le travail décent dans l'économie rurale

27 novembre 2017 - 08 décembre 2017

Académie sur le développement rural: Vers le travail décent dans l'économie rurale

Académie sur le développement rural: Vers le travail décent dans l'économie rurale

Informations sur les cours

27 novembre 2017 - 08 décembre 2017

Anglais - Français - Espagnol

Turin

Code: A9010417

Date limite: 20 octobre 2017

facebook twitter google plus linkedin whatsapp

Ce cours propose une série de stratégies intégrées ainsi que des outils et des modules de formation visant à promouvoir le plein emploi productif et le travail décent dans l'économie rurale.

La description

La description

Ce cours propose une série de stratégies intégrées ainsi que des outils et des modules de formation visant à promouvoir le plein emploi productif et le travail décent dans l'économie rurale.

Groupe cible

Groupe cible

L'académie est conçue à l'intention: - des mandants tripartites de l'OIT (fonctionnaires gouvernementaux, représentants des organisations d'employeurs et de travailleurs); - du personnel de l'OIT (du siège, des bureaux extérieurs ou affecté à l'exécution d'un projet) dont le travail est en lien avec l'économie rurale. L'académie est également susceptible d'intéresser les décideurs, les spécialistes du domaine et autres professionnels issus: - des agences des partenaires de développement et des organisations internationales; - des entreprises privées et sociales; - des universités et des organisations de la société civile.

Le contexte

Le contexte

La pauvreté dans les pays émergents et en développement est surtout un problème rural: le taux d’extrême pauvreté est environ quatre fois plus élevé en zone rurale qu’en milieu urbain. Une grande partie de la population rurale pauvre survit grâce à une agriculture de subsistance peu productive. De plus, les ménages ruraux les plus pauvres ont généralement un accès insuffisant aux moyens de production et comptent sur le revenu d’un emploi salarié. Ainsi, nombreux sont les travailleurs, parmi les 300 à 500 millions de salariés de l’agriculture, qui dépendent d’un emploi dans le secteur des plantations. En outre, 98 millions d’enfants, soit 59 pour cent des cas de travail des enfants, travaillent dans les zones rurales, essentiellement dans l’agriculture. Le travail forcé est, lui aussi, fréquent dans l’agriculture. Les conséquences sur la productivité agricole du fossé entre les femmes et les hommes sont éloquentes. Si les femmes des zones rurales avaient accès aux mêmes ressources productives que les hommes, la production agricole augmenterait et le nombre de personnes souffrant de la faim se réduirait de 100 à 150 millions. Les causes profondes de la pauvreté rurale sont multiples: l’emploi informel, l’application déficiente de la loi et la non-conformité à la législation, l’absence d’un cadre favorable aux entreprises, la précarité des systèmes de production, la dégradation des ressources naturelles, le mauvais état des infrastructures et l’accès limité aux services, notamment l’éducation, les services financiers et la santé. La réalisation des objectifs de développement durable (ODD) d’ici à 2030, et donc l’éradication de l’extrême pauvreté, ne peut se concevoir sans que soit accordée une plus grande place au développement rural dans les orientations politiques. Il est primordial de placer le travail décent dans l’économie rurale au cœur des préoccupations politiques nationales et internationales afin de trouver des solutions durables pérennes à des problèmes qui touchent des centaines de millions de personnes dans le monde, dont beaucoup de jeunes qui vivent dans les pays en développement.

L’Agenda du travail décent de l’OIT, en tant que stratégie de développement intégrée fondée sur les droits, encourage les efforts accomplis par les mandants tripartites pour promouvoir des moyens de subsistance durables en milieu rural. Pour ce faire, l’OIT peut compter sur un atout majeur: son approche normative du développement, son pouvoir fédérateur unique qui permet de rassembler les principaux acteurs, son mandat et son expertise du monde du travail. L’Agenda pour le travail décent propose de nombreux instruments, méthodes et outils pour épauler les gouvernements, les employeurs et les travailleurs dans leurs efforts visant à promouvoir des moyens de subsistance durables en milieu rural.

La stratégie de l’OIT en faveur du développement rural comprend les domaines stratégiques interdépendants suivants:

• soutenir une croissance agricole qui profite à tous, afin d’améliorer les moyens d’existence et la sécurité alimentaire;

• favoriser la diversification économique et lancer un mouvement de transformation de l’emploi rural axé sur la productivité;

• promouvoir l’accès aux services, à la protection et aux investissements à forte intensité de main-d’œuvre;

• assurer la durabilité et exploiter les avantages des ressources naturelles;

• aider les populations rurales à mieux faire entendre leur voix, par l’organisation et la promotion des droits, des normes et du dialogue social.

Les objectifs

Les objectifs

Cette académie est l’occasion de découvrir une série de stratégies intégrées ainsi que des outils et des modules de formation visant à promouvoir le travail décent dans l’économie rurale.

Les participants à cette académie seront en mesure de:

• se servir d’outils et de méthodes pratiques dont l’efficacité a été vérifiée dans d’autres contextes nationaux ou régionaux, et pouvant s’adapter à leur environnement;

• partager leurs expériences et connaissances avec d’autres personnes ou membres d’organisations avec qui ils sont liés par un intérêt pour le développement rural;

• mieux comprendre le rôle des décideurs, notamment les organisations de travailleurs et d’employeurs indispensables à la promotion du développement rural intégré.

L’académie pourra également tirer parti de la perspective de la coopération Sud-Sud et triangulaire en matière d’apprentissage et de mise en place de réseaux. Comme l’indique le Programme de développement durable à l’horizon 2030, la coopération Sud-Sud et triangulaire est devenue une forme de coopération internationale au développement de première importance et un outil essentiel pour le système des Nations Unies.

L’académie offrira des possibilités d’apprentissage mutuel grâce aux échanges entre pays permettant notamment de formuler des initiatives stratégiques et des politiques de développement de haut niveau, qui accordent une place à la promotion du travail décent dans l’économie rurale.

Contenu, format et méthodologie

Contenu, format et méthodologie

Ce programme de deux semaines associe les éléments suivants:

• des présentations et des discussions sur des sujets d’actualité assurées par le personnel de l’OIT et d’autres institutions des Nations Unies ou des experts internationaux réputés;

• des possibilités structurées de partage des connaissances utilisant des méthodologies d’apprentissage interactif;

• des occasions de promouvoir la coopération Sud-Sud, l’apprentissage mutuel et le partage des connaissances;

• une série d’ateliers optionnels proposant un éclairage complémentaire sur certains sujets, outils et modules de formation;

• des visites d’étude pour découvrir des initiatives rurales innovantes.

Renseignements

Renseignements

L’académie est proposée en anglais, français et espagnol.

Le coût de la formation s’élève à 3 625 euros et comprend les frais de scolarité, le matériel de formation, les visites d’étude, l’assurance, l’hébergement et les repas sur le campus de Turin. Les frais de voyage ne sont pas inclus.

Vous pouvez effectuer l’inscription en ligne à l’adresse suivante: http://intranetp.itcilo.org/SHF/A9010417/fr.

Pour plus de renseignements sur la logistique et le coût de la formation, vous pouvez nous contacter à: rural@itcilo.org.

Contact us

Frais de scolarité: 2275

Frais de séjour: 1350

Coût total: 3625

 

International Training Centre of the ILO

Viale Maestri del Lavoro, 10
10127 Turin - Italy

Contactez nous