fr

Contexte

Le développement de systèmes solides d’information du marché du travail est essentiel pour atteindre plus rapidement l’objectif du « plein emploi productif et du travail décent pour tous». Pour ce faire, il est indispensable de recueillir et de diffuser des informations sur le marché du travail qui soient fiables, régulières et complètes et de suivre à travers un ensemble d’indicateurs du travail décent la mise en oeuvre des politiques.

Les décideurs politiques et les partenaires sociaux ont de plus en plus besoin de statistiques de bonne qualité, fiables, pertinentes et régulièrement produites, en particulier dans les pays en développement ou émergents, faiblement dotés d’appareils statistiques sur le marché du travail.

Ces appels ont résonné dans les instances internationales telles que le G20 et l’Assemblée générale des Nations Unies, ainsi que dans les récentes discussions sur les Objectifs de Développement Durable 2030, dont une des priorités retenues est l’atteinte d’une croissance durable et inclusive.


La 19ème Conférence internationale des statisticiens du travail (CIST) a récemment adopté de nouvelles normes statistiques internationales qui permettent de mieux mesurer la participation au marché du travail, l’emploi, le chômage, la sous-utilisation de la main-d’oeuvre mais aussi la participation de la population en âge de travailler dans les autres formes de travail que l’emploi.

En effet, la nouvelle résolution concernant les statistiques du travail, l’emploi et la sous-utilisation de la main-d’oeuvre, introduit un cadre conceptuel permettant de mesurer séparément toutes les formes de travail, tant rémunéré
que non rémunéré, afin de mieux répondre à la demande croissante d’indicateurs portant sur l’accès et l’insertion durable sur le marché du travail des différents groupes de population (selon le sexe, l’âge, et autres variables), en vue de mettre en oeuvre de des politiques économiques et sociales plus efficaces en faveur du travail décent.


Face à cette demande croissante d’information de haute qualité sur le travail et l’emploi, et en référence aux nouvelles normes statistiques du travail, un grand nombre de pays a exprimé le besoin de renforcer leurs capacités dans différents domaines:

  • Coordination entre producteurs et utilisateurs de données
  • Planification statistique orientée vers les besoins des utilisateurs et décideurs politiques
  • Capacité technique à concevoir et à mettre en oeuvre des enquêtes main d’oeuvre
  • Capacité de traitement et d’analyse des données de différentes sources, en vue de produire des documents analytiques pertinents et assurer une large diffusion.

Le BIT (Département de Statistique de Genève, Bureau Régional Afrique) et le CIF-OIT organisent l’Académie sur les Statistiques et l’Analyse du marché du travail en réponse à la demande croissante des pays à renforcer leurs capacités de collecte et d’analyse de l’information du marché du travail.

Cette Académie bénéficie de la longue expérience de l’OIT dans la prestation de formation ciblée sur les statistiques du marché du travail. Une perspective de genre sera intégrée dans toutes les sessions de l’Académie.

Add more info

lmstats@itcilo.org

 

International Training Centre of the ILO

Viale Maestri del Lavoro, 10
10127 Turin - Italy

Contactez nous