Master en gouvernance et management des marchés publics en appui au développment durable

Le programme a pour objectif de permettre aux participants d'acquérir l'ensemble du corpus de connaissances et les capacités techniques nécessaires à la régulation, la passation, l'exécution, le suivi et l'audit des marchés publics. Ce programme est unique et complet dans la mesure où il est construit sur les quatre piliers qui soutiennent les systèmes nationaux de régulation des marchés publics tels que définis par l'OCDE, ainsi que sur les cadres réglementaires nationaux et les procédures des principaux partenaires internationaux du développement (banques multilatérales de développement, organisations internationales, agences spécialisées, etc.). Ce master associe harmonieusement la théorie et la pratique tant au niveau de la régulation des marchés publics qu'au niveau de la passation, de l'exécution et de la gestion des marchés publics et des contrats.

Master en gouvernance et management des marchés publics en appui au développment durable

Deadline for application: 01 septembre 2017

Starting date: 16 octobre 2017

Français

16 octobre 2017 - 12 octobre 2018

Cours mixte

Master Information

Deadline for application: 01 septembre 2017

Starting date: 16 octobre 2017

Français

16 octobre 2017 - 12 octobre 2018

Cours mixte

Contexte

Le Centre international de formation de l’Organisation internationale du Travail (CIF-OIT) organise, en partenariat avec l’Institut d’études politiques de Paris (« Sciences Po »), Expertise France et l’Université de Turin (Italie), un programme de master en gouvernance et management des marchés publics en appui au développement durable dans lequel les participants explorent les fondements juridiques, règlementaires, économiques, managériaux et organisationnels d’un système moderne de gouvernance et de management des marchés publics.

Ce programme de master intègre des méthodes d’enseignement et des techniques d’apprentissage mixtes qui permettent aux participants d’étudier et d’assimiler la théorie et d’appliquer les connaissances de façon pratique par la réalisation de travaux, d’études de cas, de visites d’étude et d’un projet de recherche appliquée. La participation au programme permet aussi d’accéder à un réseau et d’être exposé à l’expertise, à l’expérience et au savoir-faire d’académiciens, d’experts travaillant au sein d’organismes internationaux et de spécialistes des secteurs public et privé.

La finalité du programme est de préparer les participants à occuper des fonctions exécutives ou managériales en relation avec la régulation, la passation ou la supervision des marchés publics et des contrats au niveau des administrations et des organisations internationales.

Les marchés publics ont une importance économique considérable. Les États, par l’intermédiaire de ces marchés, demeurent un des principaux donneurs d’ordre. Le poids économique et financier des marchés publics en font un levier indispensable pour la réalisation des politiques de développement durable des gouvernements.

Au cours des deux dernières décennies, la « saine» gestion des marchés publics est devenue un des jalons essentiels utilisés pour évaluer les progrès nationaux en matière de bonne gouvernance car la gestion des marchés publics lorsque exécutée à l’intérieur d’un cadre légal et réglementaire adéquat, permet de soutenir concrètement les principes de reddition de compte, de transparence, de réceptivité, de prospective, de primauté du droit, d’efficience et d’efficacité.

En plus des éléments politiques, économiques, financiers, managériaux et légaux, le management des marchés publics incorpore depuis peu des éléments empruntés au domaine du développement durable. Qu’il s’agisse des éléments liés aux impacts sur l’environnement ou de ceux relevant des domaines sociaux, leur considération est de plus en plus prise en compte via l’adoption de nouveaux textes ou encore via l’intégration de nouveaux critères de sélection utilisés dans le processus d’acquisition.

Cela signifie pour l’acheteur public qu’il doit, en plus d’attribuer le marché au mieux disant et de façon transparente, s’assurer que le fournisseur sélectionné exécute le marché en respectant les standards environnementaux, les normes du travail et les autres conditions en vigueur garantissant le développement durable.

Outre ces conditions d’autres facteurs sont dernièrement venus s’ajouter, complexifiant ainsi le cadre dans lequel les marchés publics sont aujourd’hui régulés et gérés:

  • l’informatisation et la dématérialisation des processus d’acquisition;
  • l’adoption de l’approche de gestion axée sur les résultats et des cadres de dépenses à moyen terme par les administrations publiques;
  • la multiplication des financements publics transfrontaliers, régionaux et internationaux, qui sont octroyés au travers d’engagements contractuels supranationaux et contraignants;
  • l’adoption de nouveaux modes de financement dans le secteur public, tels que les partenariats public-privé;
  • la multiplication des accords de libéralisation des marchés publics tant au niveau des zones d’intégration économiques régionales (Union européenne, ALENA, UEMOA, etc.) qu’au niveau international (Organisation mondiale du commerce).

Par conséquent, le cadre de travail dans lequel le gestionnaire des marchés publics d’aujourd’hui se trouve, qu’il soit un élu, un régulateur ou un administrateur, est complexe. Cette complexité exige une connaissance approfondie de concepts tirés du domaine légal, économique, managérial, technologique et du développement durable.

Ce programme de master mélange avec précision ces différents domaines de connaissances et introduit les outils et techniques nécessaires à l’application pratique de ces connaissances, tant au niveau du cadre légal qu’au niveau du processus opérationnel de passation des marchés.

 En collaboration avec: 

       
 

International Training Centre of the ILO

Viale Maestri del Lavoro, 10
10127 Turin - Italy

Contact us