en
programmes

Employers' Activities

Employers' Activities

Comment renforcer le lien avec les femmes entrepreneures?

Au Maghreb (Tunisie, Algérie, Maroc), les femmes représentent entre 15 et 25% de la population active et entre 4 et 10% des chefs d’entreprises. Un long chemin reste donc à parcourir pour renforcer la part des femmes dans l’économie formelle de ces pays et permettre aux femmes d’exploiter tout leur potentiel.

Alors même que les opportunités sont nombreuses dans ces économies en croissance, les femmes entrepreneures se heurtent à des obstacles importants. Certains pays, comme le Maroc, ont entrepris des réformes importantes ces dernières années pour éliminer les obstacles « durs » ou légaux à l’entreprenariat féminin. Mais les obstacles sociaux ou culturels restent fort ayant par exemple un impact sur l’éducation des femmes, leur volonté de prendre des risques, leur accès aux capitaux. Les femmes entrepreneures restent trop souvent cantonnées à gérer des entreprises de petite taille, ayant peu de valeur-ajoutée et dans le secteur informel.

Que peuvent faire les organisations d’employeurs pour soutenir les femmes entrepreneures ?
18 représentant(e)s  d’organisations patronales et d’associations de femmes entrepreneures étaient rassemblés à Casablanca (Maroc) du 16 au 19 juin 2014 dans le but de trouver des solutions pratiques à cette question. Ils ont disséqué la situation de leur pays, réfléchit, échangé et envisagé des actions futures afin de mieux travailler ensemble et lever certains obstacles que rencontrent aujourd’hui les femmes entrepreneures du Maghreb.
Un consensus fort a émergé parmi les participants de la formation. Les femmes n’ont pas tant besoin de favoritisme ou de quotas que d’être prises au sérieux en tant qu’entrepreneures et d’avoir plein accès aux initiatives de soutien aux entreprises qui se mettent en place dans les différents pays. Il en va de même pour les organisations patronales qui, notamment en renforçant la collaboration avec les associations de femmes entrepreneures, se sont engagées pendant la formation à mettre en place des actions concrètes de lobbying/plaidoyer ou de fourniture de services en vue d’assurer équité dans la prise en compte des besoins des femmes entrepreneures et accompagnement de leurs entreprises.
Ceci va en parallèle d’un nécessaire renforcement des structures internes des organisations représentatives - qu’elles soient organisations patronales ou associations de femmes entrepreneures – condition sine qua non de leur viabilité sur le long terme.
 

International Training Centre of the ILO

Viale Maestri del Lavoro, 10
10127 Turin - Italy

Contact us