Achats d'urgence

Emergency Procurement

Achats d'urgence

3 octobre–11 novembre 2022
Le cours est disponible en English, Français

***Un nombre limité de bourses partielles est disponible pour ce cours pour les participants ayant un intérêt avéré pour le sujet.

Présentation du cours

Au lendemain de la pandémie de COVID-19, plusieurs gouvernements et organisations ont encore du mal à faire face à l'échec des systèmes d'approvisionnement pour répondre à la crise. Les situations d'urgence nécessitent des approches proactives et des actions de secours, de réhabilitation et de rétablissement adaptées. Cependant, plusieurs gouvernements et organisations internationales n'ont pas mis en place de règles, de stratégies et de procédures spécifiques pour l'achat de biens, de travaux et de services dans les situations d'urgence. Ce manque de préparation pourrait entraîner l'échec des opérations d'achat, ce qui pourrait aggraver encore la situation des populations touchées par l'émergence. Dans ce contexte, ce cours en ligne fournira aux participants une approche globale de la gestion des achats dans les situations d'urgence, en commençant par une planification proactive. Les participants seront exposés à des exemples concrets basés sur des scénarios réels et apprendront de nouveaux outils, techniques et stratégies pour acquérir des biens, des travaux et des services dans des contextes de fragilité.

Groupes cibles

Le cours s'adresse non seulement aux responsables des achats et aux logisticiens humanitaires, mais aussi aux gestionnaires de projets et aux responsables des opérations travaillant dans des situations d'urgence. Ilne suit pas les règles ou les procédures adoptées par une organisation spécifique, mais fournira plutôt aux participants des outils, des techniques et des stratégies qu'ils pourront appliquer horizontalement tout au long de leur carrière. Toutefois, le programme met en évidence les pratiques recommandées par les principales organisations internationales en matière d'achats d'urgence.

Des questions? Nous avons les réponses