E-Académie sur le dialogue social et les relations professionnelles

E-Academy on social dialogue and industrial relations
Online
Académie

E-Académie sur le dialogue social et les relations professionnelles

9 novembre–11 décembre 2020
Le cours est disponible en English, Français
Présentation du cours

Tel que défini par l'OIT, le dialogue social inclut tous types de négociation, de consultation ou implémente d'échange d'informations entre les représentants des gouvernements, des employeurs et des travailleurs selon des modalités diverses, sur des questions relatives à la politique économique et sociale présentant un intérêt commun. Il peut prendre la forme d'un processus tripartite auquel le gouvernement participe officiellement ou de relations bipartites entre les travailleurs et les chefs d'entreprise (ou les syndicats et les organisations d'employeurs), où le gouvernement peut éventuellement intervenir indirectement. L'e- Académie sur le dialogue social et les relations professionnelles a pour objectif de développer les connaissances et capacités des mandants de l'OIT afin qu'ils puissent s'engager dans un dialogue social fructueux. Cette activité stimulante et interactive est développée et mise en oeuvre avec l'OIT. L'objectif principal de l'OIT est de promouvoir l'accès des hommes et des femmes à un travail décent et productif dans des conditions de liberté, d'équité, de sécurité et de dignité humaine. Le dialogue social jour un rôle majeur pour atteindre cet objectif. Il est à la fois un moyen de renforcer une prise de décision démocratique et de réaliser le travail décent, et une fin en soi. Le rôle principal du dialogue social est d'améliorer la qualité des décisions et des politiques à travers l'implication des acteurs principaux du monde du travail. Des structures et des processus réussis de dialogue social peuvent permettre de résoudre des questions économiques et sociales importantes, de traiter des crises économiques, d'encourage la bonne gouvernance, de réduire les inégalités et de promouvoir la croissance. L'ampleur du dialogue social a un impact direct sur la paix sociale et la stabilité ainsi que sur la gouvernance du marché du travail et l'économie en général. Il n'existe pas de modèle unique de dialogue social qui puisse directement être exporté d'un contexte à un autre. Il y a au contraire une grande richesse de dispositions institutionnelles, de cadres juridiques, de traditions et de pratiques de dialogue social à travers le monde. Adapter le dialogue social aux situations spécifiques est nécessaire pour assurer une appropriation complète et la viabilité de ce processus. Bien que le dialogue social diffère d'un pays à l'autre, les principes fondamentaux de la liberté d'association et de la reconnaissance effective du droit à la négociation collective restent les mêmes. Le dialogue social peut prendre des formes différentes. Au niveau national ainsi qu'à d'autres niveaux (régional, sectoriel), le dialogue social tripartite permet au gouvernement, aux organisations d'employeurs et de travailleurs (à travers leurs représentants), comme partenaires égaux et indépendants de chercher des solutions à leurs problèmes communs. Au niveau national, de l'entreprise, du secteur ou d'un territoire, la négociation collective permet à un employeur ou un groupe d'employeurs d'un côté, et une ou plusieurs organisations d'employeurs de l'autre de fixer les conditions de travail d'emploi, de régler les relations entre employeurs et travailleurs, et/ou de régler les relations entre les employeurs ou leurs organisations et les organisations de travailleurs. Cette forme unique et distincte du dialogue social joue un rôle clef dans la gouvernance du marché du travail. Cette e-Académie est une opportunité unique de discuter et analyser les différentes formes et approches du dialogue social et des relations professionnelles. Elle permettra aux participants de développer des connaissances et compétences nécessaires pour contribuer effectivement au dialogue social dans leur propre environnement.

Groupes cible

Fonctionnaires des Ministère du travail Fonctionnaires de différents Ministères (Finance, Sécurité sociale, Education, Genre, Politiques sociales etc. ...) Représentants des organisations d'employeurs Représentants des organisations de travailleurs Membres et personnel des institutions nationales tripartites et d'autres institutions de dialogue social Personnel d'institutions engagées dans la promotion du dialogue social (universitaires, instituts de recherche, ONG) Fonctionnaires de l'OIT Membre de l'Association Internationales des Conseils économiques et sociaux et institutions similaires (AICESIS) Parlementaires, représentants locaux, membres de la société civile et autres parties prenantes dans la société (ex : banques de développement, institutions financières internationales). Note : en tant qu'organisation vouée à la promotion des droits humains fondamentaux et de la justice sociale, l'OIT joue un rôle déterminant dans les efforts déployés au niveau international pour promouvoir l'égalité des genres. Dans cette perspective, les candidatures féminines sont particulièrement appréciées.

Des questions? Nous avons les réponses