E-Académie sur le dialogue social et les relations professionnelles

E-Academy on social dialogue and industrial relations
Online
Académie

E-Académie sur le dialogue social et les relations professionnelles

9 novembre–11 décembre 2020
Le cours est disponible en English, Français
Présentation de l'académie

Le dialogue social est défini par l'OIT comme incluant tous les types de négociation, de consultation ou simplement d'échange d'informations entre ou parmi les représentants du gouvernement, les employeurs et les travailleurs sur des questions d'intérêt commun ayant trait à la politique économique et sociale. Le dialogue social prend de nombreuses formes différentes. Il peut prendre la forme d'un processus tripartite, avec le gouvernement comme partie officielle au dialogue, ou de relations bipartites, entre des représentants des employeurs ou leurs organisations et des organisations de travailleurs (ou des représentants des travailleurs au niveau de l'entreprise). Le dialogue social est à la fois un moyen de parvenir à un travail décent en renforçant la prise de décision démocratique et une fin en soi. Bien que les pratiques du dialogue social puissent différer d'un pays à l'autre, la liberté d'association et la reconnaissance effective du droit à la négociation collective constituent à la fois des conditions préalables essentielles à un dialogue social efficace et des droits humains fondamentaux. L'objectif principal du dialogue social est d'améliorer la qualité des décisions et des politiques grâce à l'implication des principaux acteurs du monde du travail, notamment les employeurs, les travailleurs et leurs représentants. Les institutions et processus de dialogue social qui réussissent ont le potentiel de résoudre d'importants problèmes économiques et sociaux, de faire face à des crises - comme le COVID-19 - d'encourager la bonne gouvernance et la paix sociale, de réduire les inégalités et de promouvoir la croissance. Le dialogue social peut prendre des formes différentes. Au niveau national ainsi qu'à d'autres niveaux, le dialogue tripartite permet au gouvernement, aux entreprises, aux employeurs et aux travailleurs et à leurs représentants, de rechercher des solutions sur des questions d'intérêt commun, en tant que partenaires égaux et indépendants. La négociation collective permet à un employeur, ou à un groupe d'employeurs, d'une part, et à une ou plusieurs organisations de travailleurs, d'autre part, de déterminer conjointement les conditions de travail et d'emploi, de réglementer les relations entre employeurs et travailleurs et / ou de réglementer les relations entre les employeurs ou leurs organisations et les organisations de travailleurs. Cette forme unique et distincte de dialogue social joue un rôle clé dans la gouvernance du marché du travail. La négociation collective peut avoir lieu à plusieurs niveaux (international, national, sectoriel, de l'entreprise ou territorial). Au niveau de l'entreprise, l'interaction entre les représentants des travailleurs peut également se faire par le biais de la coopération sur le lieu de travail. La coopération sur le lieu de travail s'entend par la consultation et la collaboration entre employeurs et travailleurs sur le plan de l'entreprise pour les questions d'intérêt commun n'entrant pas dans le cadre des procédures de négociation collective ou ne faisant pas normalement l'objet d'autres procédures de détermination des conditions d'emploi. Par exemple, les comités hygiène et sécurité jouent souvent un rôle important sur le lieu de travail.

Groupes cible

La e-Académie s'adresse à: - Fonctionnaires des ministères du travail - Des fonctionnaires d'autres ministères (finances, sécurité sociale, éducation, genre, politiques sociales, etc.); - Des représentants d'organisations d'employeurs; - Représentants des organisations de travailleurs; - Les représentants des travailleurs et des employeurs des comités d'entreprise et d'institutions similaires au niveau d'une seule entreprise ou d'un groupe d'entreprises; - Les membres et le personnel des organes tripartites nationaux et d'autres institutions de dialogue social, tels que les membres de l'Association internationale des conseils économiques et sociaux et institutions similaires (AICESIS); - Le personnel des institutions impliquées dans la promotion du dialogue social (y compris les universités, les instituts de recherche, les organisations non gouvernementales); -Fonctionnaires de l'OIT; - Parlementaires, dirigeants communautaires, société civile et autres parties prenantes de la société (par exemple, banques de développement, institutions financières internationales). Remarque: En tant qu'organisation vouée aux droits de l'homme fondamentaux et à la justice sociale, l'OIT joue un rôle de premier plan dans les efforts internationaux visant à promouvoir l'égalité des sexes et la non-discrimination. Conformément à cet objectif, les candidates et les candidats issus de groupes minoritaires sont particulièrement les bienvenus.

Objectifs

Cette e-Académie sur le dialogue social et les relations professionnelles développera les connaissances et les compétences des participants pour s'engager dans un dialogue social réussi à tous les niveaux.

Des questions? Nous avons les réponses