Conciliation/Médiation des conflits du travail

Conciliation et médiation des conflits du travail

Conciliation/Médiation des conflits du travail

23 Novembre–31 Dicembre 2020
Il corso è disponibile in Français
Presentazione del corso

Les changements sur le marché du travail mondial ont eu un impact sur les méthodes traditionnelles de résolution des conflits du travail. De plus, on assiste à une reconnaissance croissante de la valeur des méthodes de résolution des conflits par le consensus. Dans ce contexte, la conciliation et la médiation jouent un rôle important dans la manière dont les employeurs, les travailleurs et leurs organisations représentatives, , peuvent trouver des solutions concertées à des problèmes communs sur le lieu de travail ou à d'autres niveaux: un accord conclu par conciliation/médiation présente généralement des avantages pour toutes les parties concernées. Dans le but de renforcer la position des conciliateurs et médiateurs dans le processus de négociation tout en encourageant l'application des normes et principes fondamentaux de l'OIT, ce cours vise à développer et à améliorer les compétences des conciliateurs et des médiateurs.

Chi si iscrive a questo corso?

Personnel des organismes en charge de la résolution des conflits du travail; personnel des ministères du Travail impliqué dans la prévention et le règlement des conflits; représentant des employeurs et des travailleurs; experts et juristes des relations professionnelles; avocats spécialisés en droit du travail.

Objectifs

L’objectif du cours est d’évaluer et de certifier les compétences des personnes impliquées dans la conciliation/médiation des conflits du travail et de contribuer ainsi à une reconnaissance accrue de leur rôle et de leurs fonctions.

Plus d'information

Les récents changements du marché du travail mondial ont influencé les méthodes traditionnelles de résolution des conflits du travail. La place qu’occupent les processus judiciaires fondés sur les droits tels que les tribunaux du travail ou l’arbitrage n’est pas mise en cause, mais en en parallèle, l’importance des méthodes de résolution des conflits par consensus, y compris la conciliation et la médiation, est de plus en plus reconnue.

De nos jours, la conciliation/médiation joue un rôle important dans la manière dont les employeurs, les employés et leurs organisations représentatives trouvent des solutions concertées à des problèmes communs sur le lieu de travail, dans l’entreprise ou à d’autres niveaux.

Un accord conclu à travers la conciliation/médiation apporte généralement des avantages à toutes les parties prenantes.

Tout d’abord, il offre aux parties en conflit l’occasion de trouver une solution mutuellement positive à un conflit lorsque les négociations ont échoué.

Deuxièmement, l’intervention d’un conciliateur/médiateur indépendant aide souvent les parties à réduire l’ampleur de leurs différends. Le résultat d’une conciliation/médiation du travail réussie est un nouvel équilibre qui résout le conflit en cours et jette les bases d’une relation plus coopérative. Enfin, il est reconnu que lorsque les parties ont convenu les conditions du règlement d’un différend au lieu de se voir imposer une décision par une tierce partie, elles sont plus susceptibles de se conformer à ce résultat. L’applicabilité est donc beaucoup moins problématique.

Un système efficace de gestion des conflits encourageant des initiatives consensuelles réduit à la fois les coûts et les temps associés aux méthodes traditionnelles de règlement des conflits, que ce soit par le biais de tribunaux, d’arbitrages ou de grèves et de lock-out. Un système de conciliation/médiation efficace renforce donc la paix sociale tout en allégeant la charge de travail des tribunaux du travail.

Dans certains systèmes, la conciliation/médiation est obligatoire tandis que dans d’autres, elle est volontaire. Il existe également des situations dans lesquelles des services de conciliation/médiation légaux et privés coexistent. Quel que soit le scénario, il est essentiel que les conciliateurs/médiateurs inspirent la confiance des deux parties en conflit pour les aider à parvenir à un accord efficace. Ces experts doivent être formés aux processus de gestion des conflits et de négociation, ainsi qu’au processus de conciliation/médiation.

Dans le but de renforcer la position des conciliateurs/médiateurs dans le processus de négociation tout en favorisant l’application des principes et normes fondamentaux de l’OIT, l’OIT et le CIF-OIT ont conçu un cours qui vise à développer et à améliorer, ainsi qu’à certifier les compétences des conciliateurs / médiateurs.

Domande? Abbiamo le risposte